Wiam Berhouma – la mise au point

Ce qui est effrayant, c’est la capacité des flux d’informations à nous mitrailler des contre-vérités tout le long de la journée.  Le passage de Wiam Berhouma en est un bel exemple.

Rappel des faits : cette femme professeur à noisy le sec, est intervenu cinq minutes sur le plateau de « Des paroles et des actes ». Cinq minutes calmes où elle a exposé ses idées devant Alain Finkielkraut. voir ici. Les réactions folles ont très vite démarré…

on commence par Amine EL-KHATMI , socialiste, Adjoint à la Maire d’Avignon, Conseiller Communautaire du Grand Avignon, membre du Conseil national du PS. Suite à une remarque de Sihame Assbague « Elle a été calme & construite mais comme c’est une femme (non-blanche en plus) vous avez vu de l’agressivité et de l’insolence. Classique », Il poste ceci sur twitter :

289

J’attends toujours la réponse sur la dangerosité de cette femme. Cet homme politique a hélas été victime d’insultes de crétins qui ont noyé le débat et qui a rendu les propos encore plus flous.

Le soucis avec les flux d’informations c’est que tout le monde se précipite, Gilles Clavreul , délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et pour le port du maillot de bain, réagit très vite :

288

Deux réactions , nous avons déjà deux descriptions de Wiam Berhouma : Elle est donc dangereuse et militante identitaire.

On surfe sur internet et on tombe sur le magazine causeur.fr connu pour sa modération.

290

Isabelle Kersimon, journaliste spécialiste beauté mais qui a trouvé un nouveau créneau se lance dans le figaro.

291

On fait une pause ici. On retrouve ici Amine EL-KHATMI qui a donné un avis succinct et sans argument (elle est dangereuse) et notre blogueuse beauté ajoute qu’elle est une militante proche d’un mouvement connu pour son racisme anti-blanc. On récapitule c’est important. Le portrait de Wiam Berhouma : c’est une femme dangereuse, militante identitaire, crypto-indigéne , proche d’un mouvement raciste et qui déteste les valeurs universelles de la France.

Waouh !! on respire deux minutes, on retourne voir mon article et la vidéo du débat. On revient. On est légèrement stupéfait.

Ce matin, je découvre un article du nouvel observateur où Wiam Berhouma s’explique sur sa démarche dans le débat. et l’on découvre que…elle ne fait partie d’aucun mouvement, qu’elle a uniquement participé à une marche de la dignité sur les violences policières. Le nouvel obs fait même une mise au point à la fin de l’article. (à mon avis il faudra éviter la zone commentaire)

292

Conclusion. Dans ma présentation de ce blog, je dis « Fuir le flux d’information incontrôlé et les réseaux sociaux » c’est de plus en plus vrai. Il y a une sorte de folie de tous les côtés où les internautes mélangent tout : laïcité, athéisme , croyance, conflit israélo-palestinien…un gloubi-boulga informe qui ne révèle qu’une chose : Ce pays a un très gros problème.
Les journalistes, les hommes politiques ne réfléchissent plus mais réagissent au plus vite. dans les tweets, dans les commentaires.
On m’a souvent répété que les blogs étaient morts. Je ne le pense pas, ils font maintenant partie du paysage internet et je pense qu’ils ont une très grande importance car il permette de se poser, de réfléchir en pleine conscience et d’arrêter de participer à des débats sans fond et sans forme sur twitter, facebook ou ailleurs. Beaucoup de personnes écrivent en 140 caractères comme s’il crachait à la gueule de leur interlocuteur.

En fait, réseaux ou pas, il faut garder la tête froide. Je peux vous dire que devant des avalanches de conneries, ce n’est pas tous les jours faciles.

mise à jour : Voici les conséquences pour la jeune femme. une catastrophe.

ps : j’ai évité de mettre les interventions de Mohamed Sifaoui ou caroline Fourest sinon mon article se transforme en bouquin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.