Tout (re)commence

Les élections sont enfin terminées. Nous avons un nouveau président de la république : Emmanuel Macron. Ni de droite, ni de gauche mais un peu de tout à la fois quand cela arrange les uns ou les autres. un véritable gloubi boulga indigeste où chacun peut se prétendre faire partie du mouvement « la république en marche »

Une seule chose est claire. On a désormais une force d’opposition qui est apparue avec 11 millions d’électeurs derrière elle. Les idées du Front national se sont banalisées.
Pendant les présidentielles, certains ont dénoncé une femme assesseur qui portait le voile, prétextant que cela allait à l’encontre de la laïcité. Prétexte entièrement faux mais bon le mal est fait. Chacun se partage cette dénonciation. Ailleurs, on refuse une votante car elle porte le voile…

Rien que pour les élections législatives, il suffit de lire twitter pour observer certains pistant tous les candidats du mouvement « en marche » avec un nom arabe pour vérifier leur pedigree. Pour les dénoncer ou appeler à la censure. si on fait remarquer que cela est de la discrimination , on nous répond victimisation et frères musulmans.
Terrible car ces mouvements se prétendent républicains laïques de gauche. Cherchez l’erreur.

Lire Cambadelis s’exclamer qu’il est tout fier que le PS d’avoir 10 % de candidats issus de la diversité.

Honteux ! il n’y a pas de diversité. uniquement des français désireux de s’investir dans leurs pays.

Bref, après la petite résistance de 15 jours contre le FN, tout recommence. Comme si la leçon ne suffisait pas.

Mais tout commence, pendant les cinq années qui viennent, je vais continuer à mon petit niveau à m’exprimer et à pointer du doigt les dérives extrémistes de tous bords. Droite et hélas de gauche. j’espère que nous serons de plus en plus nombreux car il va y avoir du boulot.

le vocabulaire, les arguments…on dirait du Eric Zemmour et pourtant c’est le langage d’une « républicaine de gauche »

Laisser un commentaire