Toujours se méfier des barjots

Je n’avais pas trop accroché les happenings du groupe Jalons dont faisait partie Frigide Barjot. Bêtement, je les trouvais un peu bourges de droite qui font les guignolos.  Plus tard, quand j’ai appris qu’un des dirigeants rédigeait les discours de Charles Pasqua, cela a confirmé mon opinion.
Quand on voit Frigide Barjot, on ne retient que le côté léger, la gouaille parisienne mais quand on gratte un peu plus, on réalise qu’on est plus du côté du club de l’horloge (truc qui sent un peu mauvais l’extrême droite) que de Tata Yoyo.

0231

Je ne vais pas tourner autour du pot. Je n’aime pas Frigide Barjot. Elle représente tout ce que je déteste. Une intolérance bien cachée sous une couche de provocation bon enfant.
Pendant quelques jours, je me suis amusé à suivre son activité sur internet.

Elle possède un blog dans lequel elle (ou un autre) poste des vidéos ou des liens de ces récentes actions.
La rubrique « Bio » donne l’impression qu’elle a débuté sa carrière en 2000 voir 2010. Longtemps, elle a suivi les traces de son mari Basile de Koch qui a du lui ouvrir les portes de certaines émissions Radio jusqu’à la découverte de la foi catholique. Du pain béni pour passer à la télévision.
On réalise vite fait et bien fait qu’elle fonctionne aux coups médiatiques éphémères pour avoir les projecteurs sur elle. 2009, elle lance un site « Benoit j’ai confiance en toi » qui est très vite laissé à l’abandon. Idem avec la page Facebook du même nom qui a aussi disparu. Un peu léger comme action.

Ensuite je me suis attaqué aux articles et aux commentaires de son site en me remémorant bien la phrase de Frigide « Les catholiques intégristes de toute façon ne font pas partie de mon camp ». Très bien Frigide ! on va vérifier si tes abonnés à votre blog sont tolérants. Bêtement je tombe sur ces liens :

Comité Valmy (qui semble un peu louche non ?)
– un site inactif mais au titre accrocheur « Alain Soral danger ».
(alain soral c’est lui)
Le site Pro-dei (un peu obsédé par la seconde guerre mondiale)

Ok ce sont des petits détails. On ne peut pas filtrer tous les commentaires (sauf les miens qui sont censurés). J’ai ensuite regardé du côté de Twitter. Ho le joli lien

Informons nous un peu sur l’équipe de rédaction d’itinerarium.

Vincent Hoch – un gentil garçon qui prône la tolérance et l’amour de son prochain. Son blog est un véritable message pour la paix.
– Maxime Roffay qui fréquente Risposte catholique qui regroupe de mecs sympas ouverts vers les autres.

La liste est longue. On constatera donc que Frigide Barjot n’est très vigilante sur ses fréquentations et que les catholiques intégristes font partie de son camp. elle partage leurs liens. Le bilan de cette visite sur le web est clair. Frigide Barjot est une petite rigolote mais elle a une opinion bien ancré à droite (voir très à droite). Hélas de nombreux neuneus vont tomber dans son panneau. Personnellement, je pense que le combat de cette femme est uniquement du à son ego. Elle a piqué le créneau réac’ de Christine Boutin en le modernisant. Mais l’ensemble pue toujours autant et tend vers une couleur brune désagréable à l’œil.
Pour le débat, je ne rentrerai pas trop dans le détail. Dans 90 % des cas, les propos de Frigide Barjot sont incompréhensibles voir contradictoires. De mon point de vue, le mariage pour tous est nécessaire car il est une évolution logique de notre société. Quand on aborde l’éducation des enfants, j’aime bien me référer à cet entretien de Marcel Rufo.

On ne peut pas dire que la famille de 2012 est la famille de 1950. Cela n’a plus rien à voir. En 1960, il y avait des études sur les enfants de divorcés où l’on disait qu’ils avaient plus de troubles que les autres. Maintenant qu’un couple sur deux dans les grandes villes se sépare, qui le dirait ?

qui le dirait ? mais frigide barjot et les réacs catholiques bien sûr.

PS : Bien entendu il y doit y avoir d’autres petits liens qui puent. Si vous en trouvez, je suis preneur.

Un commentaire

  1. Bien, nous sommes sur la même longueur d’onde :
    Il suffit de faire le tour de ses amis sur la page facebook de la Barjot. Voici un lien trouvé en suivant ceux de ses amis. http://www.actionfrancaise.net/craf/?Frigide-Barjot-a-L-AF-2000-Ceux
    Le message est clair, la preuve est établie, elle veut évangéliser la France, remettre le droit naturel d’actualité avec ses amis des royalistes qui ne se cachent pas. Le goût pour la seconde guerre mondiale explique sa proximité d’Action Française. Sans doute « l’action discrète » qui opère incognito et se réjouit en lisant que les journaux ne parle pas d’elle. Ce groupe politique toujours actif était l’une des meilleures clé de voûte de la seconde guerre mondiale (et celle d’avant dans l’ombre je n’en doute pas).
    Il faut aussi se méfier de Canal+ qui fait le lit de ses activistes royalistes dont le but avoué est le renversement de la République et des laïcs qui la composent. En permettant à la famille Tellenne d’étendre son impact médiatique (basé sur des affaires criminelles essentiellement vous remarquerez) sur une population encline à répandre la fleur de lys et les polars exterminateurs.
    L’audience leur donne toute latitude d’exercer leur pouvoir intégriste royaliste tout en devenant l’animateur le mieux payé en 2012 pour Karl Zéro.
    Les pastiches et la déconne ont toujours été leur vecteur les plus populaires, les générations se succèdent la méthode ne change pas.

    Répondre

Laisser un commentaire