Suicide Squad

Voir « Suicide squad » et se trancher les veines. Voilà à peu près ce que j’ai ressenti à la sortie du cinéma. Pourtant, il y en a eu du buzz depuis plus d’un an. Un jour , on nous parlait de la performance de Jared Leto en joker, un autre on nous faisait saliver sur le personnage d’Harley Quinn. Bilan : du vide.

413

Le pitch : Après la mort de Superman, Amanda Waller, craint l’apparition d’un terrorisme mené par des surhommes. Pour prévenir cette possibilité, elle fait adopter le projet Task Force X, visant à utiliser des criminels aux capacités hors-normes pour répondre aux menaces de façon non officielle, et elle a déjà plusieurs noms sur sa liste, comme le tireur d’élite Floyd Lawton « Deadshot », la psychopathe Harley Quinn ou le tueur monstrueux Waylon Jones « Killer Croc ».

En lisant ce résumé, on se dit qu’on va se régaler avec des méchants sans honneur, qu’on va profiter de fortes personnalités… on a tout faux. Le film a un réel problème de scenario et de montage. Tout est confus comme si on avait réduit l’histoire ou éparpiller différentes scènes et assembler n’importe comment. Pire, on ne s’attache à aucun personnage qui sont tout sauf des méchants. Aucun humour noir, rien de glauque…de la guimauve.
Will smith est omniprésent et écrase tous les autres personnages. Harley Quinn est sans saveur. Aucune folie en elle ce qui est un comble. Les autres membres de l’équipe ? bah rien…mais quand je dis rien c’est nada !! je ne me souviens même pas de leurs noms.
et on me souffle dans l’oreillette « et le joker ? il est bien le joker ? » ma réponse sera simple : je ne sais pas, on ne le voit que quelques minutes. La promotion du film sur l’interprétation de Jared Leto est d’ailleurs une putain d’arnaque !! Chose rarissime : j’ai eu envie de sortir avant la fin tellement c’est nul.

Le seul intérêt du film : je vais lire la bande dessinée pour me faire une idée de cet univers. je ferai sans doute une mise à jour de cet article après lecture.

Laisser un commentaire