Nawell Madani

Belle surprise que ce spectacle. La comédienne raconte son parcours de l’enfance à l’age adulte. les relations avec les parents, avec les hommes, sa passion pour la danse, sa découverte de la comédie. On pourrait croire à des clichés maghrébins mais on finit par tous se reconnaitre dans ce personnage sur scène. Le désir de reconnaissance de son père, l’envie d’être aimé, la peur de se faire rejeter (quitte à devenir une psychopathe).
Sur scène elle sait tout faire. Danse , rap…etc..elle instaure une belle complicité avec le public (parfois indiscipliné). On rit beaucoup, et vers la fin du spectacle tout est contrebalancé par une belle émotion avec la figure paternelle. Très bel instant !
Bref, si vous voulez passer un bon moment vous pouvez foncer…

022

en bonus un article de libé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.