My trip to london

Un voyage organisé par la famille Bobig réserve toujours des surprises. 19 et 20 février, nous avions prévu deux jours pour découvrir la capitale anglaise.
Mercredi matin, retrait des billets à la gare du nord, enthousiaste de prendre l’eurostar pour Londres…

055

– Bonjour madame nous venons retirer les billets pour aujourd’hui et demain…

silence gêné de l’employée.

– Désolé madame mais vos billets sont datés pour le 19 et 20 mars.

On s’était trompé dans la date lors de la réservation. Train + hôtel pour le mois de Mars.

Comment vous décrire la situation ? je suis passé par tous les stades en quelques minutes : la colère, la tristesse , le renoncement puis l’envie de suicide. Miss Bobig pour son premier voyage londonien était en larmes et moi même je n’étais pas loin de crier ma haine des dieux du voyage qui m’avaient mis dans cette situation. Un peu de calme. Je me suis rappelé la phrase que tata Ginette me répétait souvent : « petit ce n’est pas si grave, dans la vie il faut toujours avancer »

056

Malgré la déception, nous avons décidé de partir à Londres pour la journée. J’ai donc passé 8 heures à London en portant des sacs prévus pour deux jours. Je peux vous dire que deux appareils Reflex semblent peser très lourd en fin de journée. La soir à notre retour, je me suis littéralement effondré sur le lit, et ce matin encore alors que je tape ce texte, j’ai un foutu mal de dos et je vais passer la journée avec des anti-douleurs.

Le bilan est tout de même positif. L’envie de retourner dans cette capitale est au programme. Cette fois ci nous serons plus vigilant pour la vérification des dates.

Laisser un commentaire