Mehdi Meklat est un enculé

Étonnant. En écrivant ce titre haineux, je n’étais pas à l’aise. Sur le réseau, je n’apprécie pas beaucoup la vulgarité qui est souvent le refuge des imbéciles. j’ai une expérience de plus de vingt ans sur internet. j’ai mené de nombreux débats en essayant de ne jamais agresser personne. Ho bien sûr l’idée de pondre un blog défouloir m’a effleuré. Cracher mon venin, dénoncer agressivement ce qui me choquait. Cela n’a jamais abouti car au fond de moi, je pense que je suis un gentil. J’ai des idées, j’aime en débattre mais je ne veux blesser personne. Bref je ne suis pas comme Mehdi Meklat. 98 % des français ne connaissent pas ce jeune homme qui est au cœur d’une polémique sur twitter.
Ce gamin de 24 ans co-écrit des livres avec Badroudine Saïd Abdallah. Chroniqueurs sur le site du Bondyblog, il intervient sur France Inter, Deux livres parus aux éditions du Seuil. Il commence à avoir une belle réputation, il est invité dans l’émission « la grande librairie ». Bref, un petit succès d’estime après avoir fait la couverture des inrocks avec Christiane Taubira. Mais il y a un mais…cette andouille avait un compte twitter depuis 2009 dans lequel il pondait des propos racistes, antisémites, homophobes et misogynes. Voici quelques exemples ci dessous.

Il y en a plein d’autres du même genre. c’est assez consternant. Certains sont carrément à vomir. Je me souviens m’être abonné à ce compte twitter puis m’être enfui devant cette bouillabaisse. Mais il y a toujours un mais…cette logorrhée ne correspondait pas à la personne dont je lisais les article sur bondyblog et regardais les images sur instagram. quelque chose ne collait pas. Tout a explosé aujourd’hui. Dans le bruit et la fureur du réseau.
Pour expliquer ce vomi de haine, « Il se défend en précisant sur son compte Twitter que ces propos ont été publiés sous couvert d’un personnage fictif, « Marcelin Deschamps », qu’il présente comme un « personnage honteux raciste antisémite misogyne homophobe », à travers lequel « [il] questionnai[t] la notion d’excès et de provocation. » (source wikipedia)

L’explication est difficile à digérer. Sur ce point, il m’a fait penser à l’artiste jean louis Costes qui avait été attaqué en justice en 1997 par la LICRA, MRAP ET IEJ pour incitation à la haine raciale. son avocat « Thierry Lévy y voyait une représentation destinée à mettre en avant les limites de la pensée raciste en poussant sa logique jusqu’à son paroxysme, parfaitement absurde » (source wikipedia)

A mon humble avis, La comparaison s’arrête là car Mehdi Meklat a du talent d’écriture qui commençait à être reconnu. Il a fait cette énorme connerie et va en subir les conséquences via le réseau ou via la justice.

Fin de la première partie où le lecteur comprend que je ne soutiens pas la démarche de Mehdi Meklat.


Deuxième partie où je vais parler de la meute. Avant toute chose, il faut rappeler que Mehdi Meklat fait partie du Bondyblog, a soutenu la campagne de pub du CCIF et a participé au magazine Teleramadan. c’est important car on réalise vite que cette andouille s’est retrouvé au centre d’un conflit entre deux camps. D’un côté, un groupe qui aspire à la laïcité pour tous et qui n’hésite pas à défendre les cas de discrimination des femmes voilées, de l’autre des laicistes purs et durs faisant partie du printemps républicain et qui rejette en bloc les femmes voilées.

Tout commence avec ce tweet de @ADPCharb. j’ai souvent lu cette personne. elle est de la même mouvance que Céline Pina. Bref, des gens souvent excessifs, un peu borné et un tantinet obsédé par l’islamisme. D’ailleurs, Céline Pina s’est empressé de les féliciter.

Donc lorsque le jeune écrivain apparaît à la télévision dans la grande librairie. @ADPChard profite de l’occasion pour tacler Mehdi Meklat. A juste titre.

Paf dans les dents. Ce n’est pas la première fois que ce compte twitter dénonce l’écrivain. Mieux, le crétin a déjà été épinglé en 2014. Donc l’affaire est lancé sur twitter. le feu prend rapidement avec l’aide d’une autre personne @TheCaroCaro45. Le duo se lance dans un spam des tweets incriminés.
La cible est atteinte mais l’occasion est trop bonne. On peut tenter de faire d’une pierre deux coups. Donc dans la foulée, on épargne ni le bondyblog, ni christiane Taubira, le CCIF, on voit débarquer l’argument des frères musulmans…paf ! paf !

c’est justement ici que l’on constate la dérive. Au départ, une dénonciation légitime de tweets orduriers se transforment en donneurs de leçon. Cela commence à puer sévère car on va retrouver une liste longue de personnes qui agissent souvent en meute et ne laissent aucune aspiration au débat. Du clash, de la dénonciation, faut aller vite et taper fort. La moindre argumentation est battue en brèche. On retrouve Celine Pina, Laurent Bouvet, Gilles Clavreul et un tas de comptes twitter ( JOD, joan sfar …etc…)
le liste des personnes incriminées : Christiane Taubira, les inrocks, le bondyblog…c’est impossible de se défendre et pour cause, c’est indéfendable.

On découvre l’intérêt de cette polémique pour les laicistes purs et durs. Ils ont gagné par KO et en plus, quelqu’un leur a fourni les gants. En conclusion, je vous met ce dessous la réaction de la LICRA qui fait partie des sympathisants du printemps républicain.

vous avez senti le petit tacle final sur le CCIF. ça pique un peu. c’est de bonne guerre. Mais ça fait peur. si un jour, j’ai écrit une connerie sans me rendre compte de l’impact, on va me le ressortir. a t-on le droit à l’erreur sur internet ? En fait, aussi bien Medhi Meklat et les justiciers fouilleurs d’archives me font peur.

Et pendant ce temps là ,ailleur, j’interroge mes proches ou mes collègues…

– vous avez vu la polémique sur le jeune écrivain sur twitter ?
– heu non pas du tout…aujourd’hui c’est à toi de payer le café.

Bref, le petit microcosme internet ne pète pas bien loin et n’a pas d’impact dans la vraie vie. c’est rassurant.

A lire cet article de Claude Askolovitch .

et enfin cet entretien de Mehdi Meklat

Une réflexion sur “Mehdi Meklat est un enculé

  1. bonjour Bobig, Dans la vraie vie, tout dépend de qui vous êtes… 😀 … je pense que dire des conneries sur internet, c’est aussi la vraie vie. Sauf…sauf que tout dépend de qui vous êtes et que voulez vous atteindre ou faire… de votre égo. Cet imbécile a joué avec la limite franchement pour jouer avec 2 ou 3 feux sous le nom de Marcellin Deschamps et les éteindre avec son propre nom. Les pyromanes-pompiers sont comme internet, ils pensent avoir une fausse vie et une vraie vie. Ou plus exactement, ils voudraient être le sauveur que personne ne reconnait, alors ils mettent en scène ce sauvetage.
    Alors, je pense que tu peux continuer à dire et à faire de belles choses sur internet, parce qu’il y aura aussi des conneries, mais à la différence… c’est que ça restera juste des conneries… et qu’on retiendra tes créations plutôt réfléchissantes et rafraîchissantes !
    Bonne journée !

Laisser un commentaire