Macron

Quand j’ai créé ce portrait de notre cher président de la république, J’avais utilisé le bulletin de la facho pour faire le nez. c’est le côté clown qui m’avait plu. C’était de la prémonition car le cirque continue…

J’ai laissé un peu passer le temps. Un petit round d’observation pour déceler si le changement c’était maintenant. Pour découvrir ce fameux concept ni gauche, ni droite. En fait, si on peut juger d’un réel changement ou non, il suffit de regarder la moralisation de la vie publique. Aujourd’hui, la république en marche est à reculons en renonçant au casier vierge. Mauvais signe.
Baisse des aides aux logements pour les défavorisés et dans la foulée réduction de l’impôt payé par les plus riches. Un président qui se déguise en top gun à la moindre occasion, des députés amateurs soumis au mouvement en marche…avec la palme d’une zigotote , un temps proche du FN, qui balance un discours à la bidochon.

Bref, on est mal barré, on en a pour cinq ans d’un gouvernement qui croit avoir été élu par une majorité de français alors qu’Emmanuel Macron a été élu par défaut pour contrer le FN. Tout ce barnum va se casser la gueule doucement mais sûrement. Un soucis persiste : les gens ne croient plus en rien. L’avenir est un tantinet flippant.

Macron

Laisser un commentaire