Les certitudes

j’ai fait une pause de deux semaines de réseaux sociaux. je n’ai lu que les actualités via fil RSS. Retour sur Paris le mercredi 16 aout, connexion sur twitter avec mon nouveau compte, le constat est violent. En faisant défiler les listes de tweets, je n’ai lu que des certitudes. Sur tous les sujets : Politiques, religion, terrorisme…

On affirme, on colle des images venant d’un site non officiel en se faisant passer pour des spécialistes. On interprète des textes comme bon nous semble, on regarde une caricature en n’y voyant qu’un seul sens. Sur les réseaux sociaux, les gens sont fous. Le dernier exemple concerne Charlie Hebdo avec sa couverture.

Suite à ce dessin, une polémique est née sur twitter, chacun y allait avec ses arguments et surtout ces certitudes. Ce n’est un secret pour personne, je n’apprécie pas Charlie Hebdo depuis de nombreuses années. J’ai été biberonné avec celui de Choron, Reiser et Cavanna. Quand j’ai vu cette caricature, j’ai tout de suite su que c’était un dessin raté. Non pas parce que je suis spécialiste de la caricature mais parce que dans les minutes qui ont suivi son apparition, j’ai vu ça :

Les jours qui suivaient, certains défendaient la caricature au nom du droit au blasphème, d’autres citaient des sourates en islamologue avertis, certains faisaient des statistiques sur le nombre de couverture consacrées au catho ou autres par rapport à l’Islam pendant que d’autres criaient à l’islamophobie. Tout pouvait se tenir. sauf qu’à mon humble avis, une caricature qui peut être reprise par un site d’extrême droite, cela pose un sérieux problème et cela s’appelle un dessin ratée. Tout simplement.
Siné aurait crevé la bouche ouverte plutôt que de voir un de ces dessins repris par le journal facho « minute ». On vit dans une autre époque où les frontières entre gauche et droite, entre fachos et laicistes sont de plus en plus étroites. c’est un sacré bordel.

Depuis le 16 aout, j’ai vu ainsi plusieurs polémiques se succéder. Toujours le même sujet : l’islam, les musulmans, le danger d l’islam politique…fatigant. Mais une chose m’a rassuré. Quand je suis retourné au boulot , j’ai constaté un truc avec les premières discussions à la machine à café. Personne ne parlait de Charlie Hebdo et des autres polémiques. Cela tournait plutôt sur les salaires, le chomage et le pouvoir d’achat. A croire que les réseaux sociaux et le monde réel sont deux univers différents. Heureusement.

Laisser un commentaire