L’enfer du poil incarné

Alors que certains douillets se plaignent de leurs cancers en phase terminale ou de leurs maladies orphelines incurables, depuis trois jours, je traverse un véritable chemin de croix pavé de douleurs si intenses qu’il m’arrive parfois de laisser échapper une larme…j’ai un poil de nez incarné !

183

On résume. Comme un con, un poil de nez pousse dans la mauvaise direction et pénètre dans la narine. ça pique, ça fait une petite infection et hop, je ressemble au clown zavatta. Pour rajouter de la torture psychologique à ma souffrance, j’ai le nez boursouflé pile poil quand je recommence le boulot. Ma vie est un enfer !

Une réflexion sur “L’enfer du poil incarné

Laisser un commentaire