Le non – débat

Après ces dramatiques événements que nous traversons, j’ai constaté tristement plusieurs choses :

1) les journalistes et les politiques n’ont aucun recul sur l’actualité. A peine, les corps jonchaient le sol, que le flux d’information des réseaux sociaux nous inondaient. News contradictoires, journalistes en quête de scoop à vomir…En janvier 2015, j’avais posté une citation de marguerite Duras. Elle est toujours d’actualité et je vous conseille de la lire.
Un exemple de cette précipitation : Isabelle Kersimon journaliste dont j’avais déjà parlé ici. Cette dernière, dés le 15 juillet explique que le profil facebook du camionneur fou était révélateur de sa dérive islamiste. Connaissant les dérives de cette experte je me permets une remarque sur son compte facebook.

388

Sauf que…ce n’était pas le bon profil facebook et cette théorie s’effondrait. un site internet remarque l’erreur et fait un article sur le sujet (à lire ici). Isabelle kersimon admet son erreur mais reporte la responsabilité sur un vague journal tunisien dont on a aucune trace. Le commentaire de « l’experte » vaut son pesant de cacahuète :

389

Personnellement je m’attendais à un démenti d’isabelle Kersimon, d’une modification de l’article de son blog. Rien ! celle ci laisse donc traîner une fausse information sur internet et sur facebook refusant tout débat. J’ai d’ailleurs posté un commentaire sur son article, il est toujours en modération…je ne suis pas surpris.

393

2) On assiste à une véritable confusion des genres entre droite et gauche. Nous sommes le 16 juillet soit deux jours avec cette ignoble attaque à Nice.Une amie partage cette actualité sur son compte facebook concernant un propos d’Hani Ramadan.

390

Je me permets plusieurs remarques sur cet article :

  • l’opinion d’Hani Ramadan représente t-elle la majorité des musulmans en France ? Je pense que non.
  • Mettre en avant l’opinion d’un intégriste favorise t-il l’union d’un pays ? Je pense que non.
  • Marianne est il devenu un torchon comme charlie hebdo ? Je pense que oui.

Une notification m’alerte d’une réponse, je m’attends à un débat constructif et j’ai ça :

391

Une fois de plus, une absence totale de discussion, et ce terme « PADAMALGAM » utilisé comme argument. Ce terme comme le décrit bien le journal « le monde » dans cet article est utilisé par :

…des « Français de souche », des militants frontistes, des zemmouriens, des catholiques proches de la Manif pour tous ou encore des anarchistes de droite. Leurs messages, à connotation raciste et islamophobe, étaient aisément visibles par quiconque…

392

Pourtant en regardant le profil de mon contradicteur, je découvre plutôt une orientation à gauche. Effrayant, des personnes de Gauche et droite utilisent des termes racistes. Daesh appréciera. ce mouvement qui veut pousser la société française à se diviser sur les questions d’identité et l’islam, réussit parfaitement son coup.

3) La bêtise des identitaires. En parlant d’identité et de division, il est temps d’aborder les fachos que l’on trouve sur le réseau. Il faut avouer que cela ne vole pas très haut. A petite dose, cela peut être très amusant. Comme celui ci :

394

Suite à mes réponses , cette personne m’a bloqué. Autre perle…

395

Depuis plusieurs années, le débat est totalement impossible. Les gens ne lisent que les titres des articles, partagent bêtement des liens sans réfléchir à leur portée. j’ai une technique imparable pour éviter la perte de temps dans ces non-débats : M’installer dans mon jardin, lire un bouquin, m’éloigner du tumulte des réseaux sociaux.

Laisser un commentaire