Le double discours de Tariq Ramadan

Une fois de plus, une controverse sur Tariq Ramadan agite notre pays. D’un côté ceux qui sont contre et qui veulent le censurer, de l’autre ceux qui sont pour la liberté d’expression et ne veulent pas l’interdire de débattre.
Le débat passe d’Alain Juppé à Edwy Plenel…avec un tour sur Marianne et Causeur (tiens donc) puis Laurent Bouvet avec le printemps républicain.
Il y a quelques années, nous discutions avec des amis quand on a abordé le cas Tariq Ramadan. En me fiant aux médias et aux différents articles lus, je leur ai dit que je me méfiais du personnage. Qu’il avait un double discours. Mes amis m’ont posé plusieurs questions « as tu lu tariq Ramadan ? si oui cite nous un texte non coupé de son contexte où il a un double discours ».

J’ai donc lu du Tariq Ramadan et…je n’ai rien trouvé en double discours. Plutôt des bouquins pédagogiques. Bien sûr, je ne partage pas toutes ses idées mais je ne vois pas dans Tariq Ramadan l’ennemi d’état que tout les médias nous assènent. Depuis mon grand jeu est de demander à mon tour aux gens quel type de double discours on peut voir chez Tariq Ramadan et devant l’hystérie collective, j’ai réalisé que certaines personnes voyaient des doubles discours partout. Exemple avec Laurent Bouvet. Ce politologue est à l’origine du printemps républicain dont je vous avais parlé ici.

Sur la page facebook de Laurent Bouvet, après l’arrestation de Salah Abdeslam je lis donc ceci :

341

Pour Laurent Bouvet, ce texte de Tariq Ramadan est donc la preuve de son double discours. Je le relis, je ne vois rien de double discours. A part le côté parano sur la sécurité des suspects. il souhaite la transparence dans cette affaire pour la famille des victimes et pour les citoyens.  La question que je me pose est  : Comment Laurent Bouvet remarque t-il un double discours dans ce court texte ? Interprétation personnelle ? parano aiguë due à la haine que voue ce politologue vis a vis de l’islamologue ?
Cerise sur le gâteau les commentaires des abonnés de Laurent Bouvet :

Oui, cet individu est retors et nuisible. Entre les lignes transparaissent déjà ses intentions futures et, par le doute à peine déguisé, on perçoit déjà le poison qu’il entend bien instiller dans la République laïque. Moins on laissera de tribune à ce sinistre sire, mieux nous nous porterons.

 

Le constat est terrible. Les personnes sont tellement aveuglés par la haine qu’ils voient le vice dans un texte clair. Pour m’amuser, j’ai donc choisi un texte de Laurent Bouvet pour y déceler un double discours. Le principe est simple. Personnellement, je pense que le fondateur fait une fixette sur l’islam responsable à ses yeux dans la déliquescence de la laïcité. Mon jeu , déceler un double discours de Laurent Bouvet dans un de ces textes.

342

Vous avez bien lu ? le communiqué de revendication des attentats ne laisse aucun doute sur le caractère profondément religieux et idéologique de l’acte.  Ceux qui n’avaient pas compris que porter le voile en France est une dérive islamiste en sont pour leurs frais. Bref avec ce « profondément religieux » on voit le double discours de Laurent Bouvet qui roule pour son printemps républicain. Certains l’ont d’ailleurs vraiment remarqué et Laurent Bouvet leur a répondu ceci :

Il y a deux solutions : soit on ne parle pas la même langue, soit vous voulez à tout prix lire quelque chose dans ce que j’ai écrit. Dans les deux cas, il me semble que votre présence sur mon mur n’est ni obligatoire ni indispensable.

marrant n’est ce pas ? Tout va bien quand Laurent Bouvet décèle un double discours chez Tariq Ramadan, mais quand on fait remarquer au politologue de possibles sous entendus, il monte sur ses grands chevaux et refuse de débattre. Pour ma part, dans ce texte de Laurent Bouvet, je n’ai vu qu’une personne qui enfonçait des portes ouvertes.

En fait, on peut voir des doubles discours partout. Chaque texte est sujet à interprétation et l’intelligence voudrait que l’on discute avec les auteurs pour faire disparaître toutes ambiguïtés. Les valeurs de la république que l’on porte depuis plusieurs siècles voudraient que l’on respecte l’opinion des autres même si elle ne nous correspond pas. « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire »
Le printemps qui se dit être républicain ne pense pas la même chose que moi…hélas…

343

Laisser un commentaire