Le débat avec le printemps républicain

Comment vous décrire ma déception ? vous remarquerez sur ce blog que je suis assez attaché à la liberté d’expression, au débat. Sur les réseaux sociaux, j’ai un principe de ne jamais insulter et quand je me retrouve confronter à des extrémismes de tous bords, je coupe net la discussion.
Le printemps républicain me pose problème car il se prétend de gauche et me donne la sensation de rejeter l’autre. Celui qui est différent, qui n’a pas les mêmes opinions. Ils ont une grille de lecture en mode intolérance assez dérangeante. Je prends un simple exemple avec un de ses fondateurs Laurent Bouvet. Sur twitter, le politologue poste ceci :

331

Étonnant concept d’authentique républicain. Les contradicteurs sont ils des faux républicains ? je réagis donc avec humour (enfin je crois)

332

Autre exemple d’échanges ou plutôt de citation de ma part

333

Je pensais que le printemps républicain était une force de proposition. qu’il voulait débattre pour défendre les principes de la république et de la laïcité. Je n’ai jamais fui une discussion si celle ci peut m’apporter quelque chose. Sur twitter, sur facebook ou ailleurs, je suis totalement ouvert d’esprit. Qui sait ? j’aurai pu rejoindre ce mouvement. Mais la réaction de Laurent Bouvet m’a un peu surprise.

334

Le blocage. Méthode peu démocratique vis à vis d’une personne (moi) qui ne me considère pas comme un troll. J’interviens çi et là quand je lis un texte qui me choque. Comme lorsque Fleur Pellerin intervient sur twitter en expliquant que ce mouvement combat TOUS les extrémismes et TOUS les obscurantismes. Force est de constater qu’elle se trompe. j’ai vu les vidéos. j’ai écouté patiemment. Le sujet qui revient en boucle : l’Islam. Une véritable obsession. Rien sur le FN. Peu de choses sur le social ou la politique de la ville. on entend un mot assez régulièrement : voile. Le voile n’est pas normal. ils sont les gardiens de la « normalité ». Sois invisible et tais toi.
En fait quand on regarde la vidéo, on voit de l’ego avec des personnes qui ont trouvé un créneau pour fédérer les gens sur une idée. Peu importe que cela colporte le rejet de l’autre. Ces personnes sont ensemble avec un manifeste qu’ils vénèrent comme…et oui comme un livre saint. En fait , les membres du printemps républicain sont des intégristes de la laïcité avec toute les dérives que cela comporte menaces, censure…A propos de menaces le ton est donné dés le lendemain sur leur page facebook :

335

Bon. ils sont vigilants sur leurs propos. c’est très bien..sauf …le dimanche on lit ceci sur twitter…

336

Premier rectificatif : « Précision : la personne qui parle, E. Latil est conducteur de bus. Il n’est bien sûr pas question des passagers.  »

Né en banlieue (big up au quartier de la Boissière 93130), vivant en banlieue, cette information m’inquiète. Les réseaux sociaux veulent des précisions..qu’ils n’auront pas.
Heureusement, Widad Ketfi, journaliste à Bondy Blog et Sihame Assbague, militante antiraciste, décident d’aller enquêter sur les lignes de bus. Bilan : rien. vous pouvez le lire le debrief ici

Deux jours après , le conducteur de bus livre à nouveau son témoignage sur la page Facebook du printemps républicain. voici un extrait :

Par manque de pratique, j’ai sans doute manqué de précision sur mon propos concernant les lignes de bus. Je parlais d une ligne dont la majorité des machinistes sont musulmans « durs ». Ces machinistes se cooptent et découragent par intimidation les agents qui veulent s’y faire affecter. Il ne s’agit pas des passagers ni même du recrutement externe.

Une fois de plus, ce conducteur, ancien militaire qui retrouve la cohésion d’un groupe avec le printemps républicain, ne donne aucune précision de la ligne de bus. Je décide donc de m’inviter au débat. Je pose une simple question

« On dirait des brèves de comptoir. que pouvez vous répondre à cette enquête et pouvez vous me préciser la ligne de bus pour enquêter ?  »

J’ai eu rapidement une réponse. Mon commentaire a été effacé et je suis dans l’impossibilité de commenter les articles. Est ce la référence aux livres de Jean Marie Gourio qui a choqué. je ne le saurais jamais et franchement je m’en fous.
Car quand on lance un mouvement politique pour rassembler et que le premier réflexe est de bloquer un pauvre quidam comme moi, on finit par réaliser que le printemps républicain a la même tolérance que les zigotos de la manif pour tous.

De mon côté, je continuerai à m’exprimer via ce blog et les autres possibilités du réseau. j’ai le droit de me tromper, d’avoir raison mais une chose est certaine, je ne détiens aucune vérité. Le mouvement du printemps républicain ne semble pas avoir la même tolérance.

Laisser un commentaire