La mort de Siné

Peut être que je le sentais au mois de mars. Le dessinateur Siné vient de casser sa pipe jeudi 5 Mai, jour de l’ascension (un comble !)
Je partage une anecdote. Il y a quelques années, j’ai croisé Siné dans un magasin. Il était déjà diminué. J’étais avec miss Bobig qui rigolait de me voir comme un gosse devant son idole. Bêtement, je n’ai pas osé l’aborder. Connerie de timidité. C’est ma fille qui m’a annoncé cette sale nouvelle. Elle était émue pour moi.

445_001

Hier, les cons n’ont pas tardé à intervenir pour le traiter d’antisémite. Ils osent tout même le jour de la mort d’une personne. Pour rendre hommage à ce dessinateur, je n’ai pas hésité à employer mon langage le plus vert !! cela m’a détendu et je me suis bien rendu compte que l’absence de Siné contre les cons de tous bords va énormément manquer.

Laisser un commentaire