La CGT , les casseurs & moi

374

Plus de deux mois que les manifestations se succèdent contre la loi travail. Je n’ai pas beaucoup réagi sur ce blog. Peut être avais je besoin de distance ?  Quand on récapitule l’historique des événements, le seul responsable de cette cacophonie est , une fois de plus, le gouvernement.
Après une première version de la loi totalement merdique sans consulter les organisations syndicales, le ministère du travail a reculé pour offrir une autre version modifiée. Mon baromètre pour deviner le nuisance d’une loi est la réaction du MEDEF.
A la première version de la loi, Pierre Gattaz mouillait son slip, après la deuxième version, il se l’arrachait de colère. Quel est le syndicat responsable de ce retournement de situation ? A mon humble avis , il s’agit de la CFDT.
Mais alors pourquoi cela fait il deux mois que les salariés manifestent aux quatre coins de la France. Pourquoi la CGT qui faisait la politique de la chaise vide depuis le début  continue de mobiliser ses troupes. L’explication est toute simple : Les prochaines élections professionnelles en 2017 !
Alors oui bien sûr, la loi travail apporte des zones d’ombre..mais Philippe Martinez ne craint pas cette loi. Ce qui le fait flipper est de devenir la deuxième organisation syndicale derrière la CFDT.  A voir ce débat entre les deux patrons de ces syndicats.  On devine les mentalités qui les opposent. Je vous laisse juger.

Dans les infos , sur les réseaux sociaux, des infos contradictoires se succèdent.  Dans les différentes gréves, on devine que la CGT a du mal à mobiliser les troupes donc on mélange toutes les revendications : loi travail, SNCF, Air France…On ne s’y retrouve plus.
Personnellement durant cette période, j’ai fait des prises de parole dans le cadre de mon mandat de délégué syndical CFDT (vous vous en doutiez), je m’étais préparé un discours huilé sur la loi travail. Résultat : on ne m’a jamais parlé de la loi travail. On m’a demandé des infos sur les conditions de travail, sur les négociations de salaire. Très décevant.
Alors qu’il faudrait un gouvernement finaud pour gérer les conflits, on se retrouve avec des bras cassés de Manuel Valls à Bernard Cazeneuve. L’opinion n’est pas pour ou contre le loi travail, ils en ont tout simplement ras le bol de François Hollande. Cela rajoute de l’huile sur le feu.

Bref, on traverse une nouvelle fois une zone d’ombre où personne ne sait quoi penser et toutes les informations sont contradictoires. Je ne suis pas madame Irma mais je pense que la loi passera. La CGT va redorer son blason auprès de sa base pour, comme je le disais plus haut, espéré conserver sa première place. Rien de neuf.  En fait, je ne blâme pas la CGT de faire des calculs électoraux en arpentant au maximum la rue. Les salariés défendent leurs points de vue. Ce qui me dérange est la médiocrité de nos gouvernants. Je suis stupéfait qu’un gouvernement de « gauche » puisse mépriser à ce point l’opinion. Je reste bouche bée devant ces erreurs de communication.

Les dernières polémiques concernent les casseurs. Toujours aussi fin, notre bon président veut interdire les manifestations à cause des casseurs.  Je vous conseille la vision de ce sketch de Coluche (en particulier à partir de 4 mn)

Ce sketch date de 1976 et j’aimerais que le ministre de l’intérieur arrête un peu de se foutre de notre tronche. Merci d’avance

 

Laisser un commentaire