j’aurai tant voulu me tromper

J’assume totalement mes doutes sur la manifestation du 11 janvier et ses suites. Je ne voyais là qu’un simple défouloir d’une foule plongée dans la même peine. Trop pessimiste, je voyais dans ce rassemblement le début des emmerdes. De la parano sécuritaire, de l’islamophobie rampante, de l’antisémitisme..etc…depuis mi-janvier, il n’y a pas un jour où je ne lis pas un témoignage consternant pointant la peur de musulman et/ou de l’arabe.

015

Cette peur de l’autre est vraiment effrayante et peut même toucher la langue arabe elle-même. Je m’explique. Avec un ami, on a l’habitude de se dire des politesses en arabe. Hier matin, on me dit bonjour et on me lâche un « ça va ? », je réponds naturellement « Labes Hamdoulillah » ( on peut traduire pas « ça va dieu merci »). Certains regards dans la salle se sont figés. Bêtement, le fait de balancer une simple politesse en arabe gênait. Flippant.

Bref, mes doutes ne sont pas dissipés. c’est triste…j’aurai tant voulu me tromper

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.