Isabelle Kersimon

Comme me dit mon amie,  je me bats contre des moulins à vent. Depuis le début de l’année, j’essaie de débattre avec des personnes qui n’ont pas la même vision de la démocratie et de la laïcité.  Hier donc, je découvre que Tariq Ramadan n’a pas pu s’exprimer dans une cité universitaire sous le prétexte que sa sécurité n’était pas assurée. Cet argument est bien sûr bidon et on devine un petit coup de canif dans la liberté d’expression en France. J’ai beau ne pas partager toutes les idées de Tariq Ramadan. Je trouve pourtant primordiale qu’il puisse débattre en France. Au hasard, je tombe sur ce tweet d’isabelle Kersimon.

279

le tweet est peu clair. L’auteur semble dire que Tariq Ramadan n’a pas pu faire sa conférence car il avait peur des arguments des démocrates. Alors que c’est tout le contraire, Les autorités ont trouvé une astuce pour empêcher sa conférence. J’essaie de comprendre le fond de sa pensée…

280

Comment dire ? J’ai vraiment du mal à comprendre la personne. J’essaie de parler liberté d’expression.  Sa réponse suppose que la conférencier vient armé à Paris. Cela me semble peu probable.

281

je n’ai pas de réponse. J’ai ensuite un débat avec une personne. Animé mais cordial (c’est assez rare pour le signaler). Puis pour affirmer mon attachement à la liberté d’expression, je reponds :

 

282
et je suis bloqué dans la foulée.

283

Je ne pense pas avoir une attitude de troll. je suis respectueux, je n’insulte pas et j’écris toujours calmement. J’ai parfois un humour grinçant mais rien de bête et méchant. Vu la réaction de cette personne, je décide de me renseigner sur elle. Et là je découvre une énième spécialiste de l’islamisme, expert en islam. Une journaliste qui a sans doute besoin d’argent et qui se lance sur le terrain vendeur de l’islamophobie. Elle a écrit un livre « islamophobie contre-enquête » que je n’ai pas lu (je ne connaissais pas l’auteure il y a deux jours) Journaliste à Causeur en compagnie d’Élisabeth levy (journal plutôt bien à droite), elle est surtout connue pour des livres sur la santé (créneau peut être devenu moins vendeur avec les blogueuses mode).
Bref, le hasard du réseau social m’a mis sur le chemin d’une journaliste indépendante qui refuse tout débat et qui se réjouit quand une personne ne peut pas s’exprimer librement. Un comble.

Un élément m’inquiète. Ces personnes agressives et sectaires sont de plus en plus présentes à la radio et télévision ont une notion de la liberté d’expression à géométrie variable. ce sont des personnes passionnelles qui dès qu’elles ont une contradiction, bloque tout débat. Sauf erreur de ma part, cela n’a rien à voir avec la démocratie. Un peu flippant pour des journalistes qui dénoncent l’obscurantisme.

ps : toutes ressemblances avec les méthodes de Mohamed Sifaoui ne sont pas fortuites.

un article sur le livre de la journaliste

Mise à jour importante : le co-auteur du livre fait une mise au point sur la dérive d’isabelle Kersimon. c’est ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.