Le parquet

Le principe est simple. Depuis plus de 20 ans, tout est prétexte pour créer. Avec les mobiles, on a de véritables ateliers ambulants. A l’aide de différentes applications, je ponds régulièrement des images. Dernière artisterie en date : mon parquet.

Assis sur mes toilettes, je photographie le parquet. Je bidouille avec différents effets…et cela donne ce résultat.

cette oeuvre peut faire son plus bel effet accrochée au mur de votre salon.

Le parquet

Le sopalin

un de mes artistes préférés est David Hockney. d’abord parce qu’il semble jouir d’une grande liberté de créativité. Puis parce qu’il a exploré les possibilités de la photographie. Gamin, j’adorais analyser ses images. repérer les détails.

Depuis un ou deux mois, je tripatouille un peu plus mes images. l’envie que l’œil se perde entre nuances de couleurs. Je tente des collages, de la retouche…j’expérimente et cela me plait beaucoup. Dernière artisterie en date. Un vieux sopalin qui a servi à essuyer du café.

Avant

Après

Objectif des prochains mois : Imprimer ces travaux photographiques sur toile et les donner gratuitement sur ce site.

Le sopalin

Les artisteries de mai

En faisant des essais avec des applications créatives, je me suis amusé avec des effet « Glitch ». Des petites défaillances de l’image. Ainsi, on peut constater une petite évolution dans mes photographies où je n’hésite pas à bidouiller certaines parties des images et à couper/coller. Voici le résultat.

Plus classique j’ai capturé ce mur découvert à Vincennes rue de Fontenay.

le même mur modifié avec logiciel de retouche

Les élections m’ont inspiré cette image avec la sensation d’avoir voté pour un clown

toutes ces artisteries sont visibles sur mon portfolio

Les artisteries de mai

Votez Etienne Choubard

2007, c’était déjà la merde. On allait élire sans surprise un dingue aux commandes du pays. Nicolas Sarkozy. Les effets se font encore sentir aujourd’hui où la parole raciste s’est libéré et l’image présidentielle s’est mollement cassée la gueule.
Cette même année, j’avais pondu l’artisterie « votez n’importe quoi et c’est tant mieux »

2017. La situation est encore pire. on a du mal à faire un choix partagé entre le vote utile et le vote en bonne conscience. La droite est devenue facho, la gauche désunie…
Je ressors donc cette artisterie vieille de dix ans. Voilà l’introduction créée par un générateur de discours politique.


“QUAND UN CONCEPT ARTISTIQUE DEVIENT UN ACTE POLITIQUE”

Mesdames, Messieurs,

élire un avatar juste pour le fait qu’il soit un avatar peut être  conçu comme un acte politique au sens où il court-circuite les  institutions et c’est pour cette raison que je suis prêt à devenir  candidat pour les élections présidentielles de 2007. 2017

je tiens à vous dire ici ma détermination sans faille pour clamer haut et fort que la volonté de sortir notre pays de la crise conforte mon désir d’aller dans le sens d’une restructuration sociale dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité.

J’ai depuis longtemps, ai-je besoin de le rappeler, défendu l’idée que la situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent fait partie de mes préoccupations pour l’élaboration d’un programme plus humain, plus fraternel et plus juste.

Dès lors, sachez que je me battrai pour faire admettre que l’aspiration de chacun au progrès social entraîne une mission des plus exaltantes pour moi : l’élaboration de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires.

“votez n’importe quoi” est un acte politique. “ votez n’importe quoi et c’est tant mieux” est un acte courageux !

Comment faire pour voter n’importe quoi :

Rien de plus simple. Il vous suffit d’imprimer ce bulletin et de le déposer lors des prochaines élections.


l’artisterie et les différentes réactions de 2007 sont visibles ici.

Votez Etienne Choubard