Mes séances de running

Cela fait maintenant deux ans que je cours régulièrement. Après une première année durant laquelle j’ai commencé à courir, à devenir plus endurant. j’ai eu des petits bobos par inexpérience. En fait, on doit apprendre à écouter son corps. A ne pas forcer bêtement et à progresser en douceur. Par exemple, avant une course je faisais très peu d’échauffement. C’est totalement idiot.
Récemment je me suis lancé dans un petit défi : essayer de finir un marathon. j’ai des petites séances d’entrainement pour être prêt fin juin. Pour une séance de Running je m’organise comme suit…
Échauffement…je lance l’application Nike training Club, pour sept minutes d’étirements.

La course. j’utilise l’application Runkeeper avec deux séances de courses par semaine (j’en rajoute parfois une ou deux) Le mise à jour de Runkeeper se fait via mon montre Tom Tom Runner.

La récupération. Même principe, avec Nike Training club, avec 9 minutes d’étirements pour bien récupérer de l’effort.

Voici donc ma séance type. Pour l’anecdote, depuis que je veille bien à m’échauffer et m’étirer, je n’ai plus de petits bobos qui ralentissaient mes séances de Running. Je progresse tranquillement sachant que je ne privilégie pas la vitesse mais le plaisir de courir…

La rechute

En janvier, promis juré, j’avais décidé de casser mon addiction au jeu « world of warcraf »…Nous sommes en Avril et j’ai le plaisir de vous annoncer que c’est un échec total. La rechute. J’ai replongé dans le jeu tête baissé en incarnant un nouveau personnage. Bobig, le chasseur de démon.

il s’agit d’une nouvelle classe qui est apparue avec la dernière extension. Pour les fans du jeu, voici un descriptif rapide

Disciples d’Illidan Hurlorage, les chasseurs de démons sont porteurs d’un héritage maléfique qui terrorise leurs alliés autant que leurs ennemis. Convaincus qu’elle est essentielle pour tenir tête à la Légion, les Illidari se vouent à une magie chaotique et gangrenée, une énergie qui menace le monde d’Azeroth depuis bien longtemps. Ils s’approprient la puissance des démons qu’ils ont massacrés et finissent par acquérir la morphologie de leurs ennemis, suscitant le dégoût et l’effroi auprès de leurs congénères elfes.

Bref c’est reparti pour quelques mois de gaming…En avant Bobig

Ma mère est une détective privée

On va partir d’un principe très simple : Les faits divers ne m’intéressent pas. je n’aime pas cette recherche de l’émotion quand les médias éclairent sous leurs projecteurs un drame familial ou un crime. Bref, je suis tout le contraire de ma mère. Elle carbure au meurtre, aux histoires lugubres. Les conséquences sont un peu tristes. Ma maman ne voit que le négatif. Dernier truc en date, le meurtre de la joggeuse Alexia. En Octobre, les médias étaient en boucle sur cette affaire quand j’ai rendu visite à mes parents. l’histoire est glauque. Alexia Daval est retrouvée morte en octobre dans des bois de Haute-Saône. Sa famille et en particulier son mari sont dévastés. Les images de la famille endeuillée passent sur la télévision de mes parents.

Ma mère : il est bizarre son mari. je n’aime pas sa tête.

Moi : Maman tu exagères !! tu juges sur le physique ! c’est vraiment chiant.

Ma mère : oui tu as raison mais il a quelque chose à se reprocher. il a du lui faire un truc à sa femme…

Moi : tu juges l’apparence des gens maman ! c’est inadmissible. Comme s’il existait un visage de coupable et un visage d’innocent. Ce n’est pas si simple..

Je vous épargne la suite, mais j’ai bien pris la tête à ma mère. La leçon de morale bien lourde. Ma mère était vexée.Les semaines sont passés quand soudain je lis les derniers titres de la presse et je tombe sur ça…

J’avoue que je suis un peu en mode silence radio. J’attends que l’affaire se tasse avant de voir mes parents. j’ai peur que ma mère me regarde comme ça…

Addiction

Je joue à « world of warcraft » depuis 2004. J’ai de nombreux souvenirs, des crises de fou rire, des rencontres aussi. Mais il est vraiment temps de passer à autre chose car, comme le fumeur de cigarettes, je souffre d’une petite addiction à ce jeu.

je n’y fais pas grand chose. La plupart de temps, je fais des petites quêtes en solo, quelques donjons mais cela a des conséquences hallucinantes. cela rajoute de la perte de temps à ma procrastination naturelle. Moins d’artisteries, moins de livres et mangas lus, moins de jeux vidéos.
J’ai donc interrompu mon abonnement début janvier. Les premiers symptômes du manque sont vite apparus. L’envie de me connecter se faisait sentir. j’ai compensé par d’autres jeux que je redécouvrais et que je n’avais pas terminé. On réalise vite qu’un jeu de rôle en ligne empêche d’apprécier le reste. Autre truc geek (personne ne se moque) je me lance dans la peinture de figurines. J’ai ressorti le matos datant de 2004 et je peins des trucs en plastique avec des pinceaux taille poil de fesse.

Je n’oublie pas le reste : l’art avec mon projet scratchpad, le running (déjà 1400 km parcourus)…Bref essayer de vaincre mon addiction m’ouvre d’autres horizons. Il faut que je tienne le coup…

Résolutions 2018

2010201120122013201420162017…c’est parti pour 2018…il est 10h, après un petit café serré, je m’installe devant mon ordinateur. C’est le jour idéal pour les futures résolutions non tenues.

  1. continuez à pondre des nouvelles artisteries avec de nouveaux projets (article à venir)
  2. Courir un marathon. L’année dernière à la même époque, j’avais déjà parcouru 500 km.  Aujourd’hui, j’ai atteint 1366 km. L’objectif du marathon est toujours en tête.
  3. Remise en forme. Je vais essayer de surveiller mon alimentation (adieu Coca cola)
  4. En bon geek , me lancer dans la version 8 de Warhammer 40k et essayer de finir des jeux en cours.
  5. prendre du temps hors d’internet. Essayer de me déconnecter.

C’est tout pour cette année 2018. Contrairement aux années précédentes, cette liste est moins longue. Peut être une méthode pour essayer de tenir ces résolutions.

Best of 2017

Après les années  20102011201220132014  – 2015  – 2016 , c’est reparti à nouveau avec une sélection de mes articles préférés. L’occasion de revenir sur l’année 2017 et tirer un bilan.

Janvier 2017 : Enquête exclusive . Me taper l’émission de Bernard de la Villadière n’a pas été une partie de plaisir.  Mais observer le traitement de la ville de Saint Denis (93) a été fort instructif.

Février 2017 : Les chasseurs de Tweet . La découverte d’une technique sur twitter qui consiste à fouiller les archives d’un compte et de mettre en avant les textes les plus ambigus hors contexte pour nuire à une personne.

Mars 2017 : Running nostalgie.  Au cours d’un petit jogging, je retourne dans mon quartier d’enfancee : la Boissière à Noisy le sec.

Avril 2017 : 15 jours contre le front national.  Je m’interrogeais sur la lente descente vers l’extrême droite des partis politiques.

Juin 2017 : Des converses à l’assemblée.  Certains politiques sont choqués de la tenue vestimentaire des députés mais ne s’offusquent pas de l’absence de femmes au perchoir de l’assemble nationale.

Juillet 2017 : Macron.  Premier bilan de notre nouveau président. cela commence déjà à craindre.

Août 2017 : Les certitudes. Retour de vacances et je constate toujours de vaines polémiques sur les réseaux sociaux.

Septembre 2017 : Les techniques du printemps républicain.  un rapide coup d’oeil sur les techniques de l’association printemps républicain pour censurer quiconque n’a pas la même opinion.

Octobre 2017 : #balancetonporc.  Mon humble opinion sur ce mouvement féministe.

Novembre  2017 : Calmos. Parfois les débats sont possibles. Il suffit de le vouloir et de s’en donner les moyens.

Décembre 2017 : Le culte de la vitesse.  Petit coup de mou en décembre.  Mon opinion sur le culte de la vitesse chez les coureurs.

le culte de la vitesse

Depuis un peu plus d’un an, j’ai attaqué des petites séances de Running. J’ai très vite vu des progrès. Mais dans ce sport, un détail me gène : le culte de la vitesse. Effectivement, il est très agréable de réaliser un temps un peu plus court mais..on pousse toujours plus loin vers la performance au détriment du plaisir de courir. Exemple avec les applications. Hier matin j’ai couru 21 km en 2 heures et 18 minutes. Sous la pluie et un petit vent bien dégueulasse. En arrivant chez moi, je lis le debrief :

Punaise, je ne suis pas bon. les mecs de mon age (j’ai presque 50 berges) déchirent le chrono et me mettent 30 minutes dans la vue. Je trouve ces conclusions hyper dangereuses car les progrès en Running viennent doucement mais sûrement avec patience et entrainement régulier. Un utilisateur qui ne prend pas en compte ce fait et écoute son application au premier degré va pousser son corps dans ses retranchements et ne plus ressentir le plaisir de courir mais uniquement le culte de la vitesse. De quoi être dégoûter de ce sport.

Pour ma part, je conçois le Running comme une séance de méditation. Seul, je me concentre sur ma respiration, mes foulées..les progrès de vitesse sont secondaires..Avant toutes choses, savourer le plaisir de courir.

crise de geek

Est ce pour fuir l’actualité déprimante, mais depuis quelques semaines, j’ai une crise de geek assez forte, qui se traduit par des achats dans tous les sens.

  • Achat de tablette pour projet artistique.
  • montage d’un PC de A à Z
  • reprise de lecture des One Piece.
  • lecture de Dragon Ball.
  •  Call of duty WWII
  • Assassin’s creed volume 1 (oui j’ai du retard)
  • GT sports.

En relisant cette liste, je suis sûr que j’oublie deux ou trois autres trucs. Bref, j’ai la sensation de vouloir abandonner toute vie sociale. Je vous laisse…je vais rejoindre les aventures de Luffy, chapeau de paille.

Choubarh le barbare

Un mois d’octobre de merde. Entre le temps maussade, les actualités déprimantes et les réseaux sociaux usants, il fallait absolument que je me trouve un défouloir. J’ai donc décidé d’incarner à nouveau mon guerrier Choubarh dans le jeu « world of warcraft »

Pour ceux qui ne suivent pas mes activités bloguesques depuis 17 ans, Choubarh est né il y a 9 ans…en avril pour être plus précis (voir le site)

Entre les deux images, on mesure les progrès graphiques du plus célèbre des MMORPG.   De mon côté, je retrouve ce petit plaisir de jouer dans cet univers d’heroic fantasy…un moment de détente dans ce monde de brutes. je vous laisse… je dois broyer des crânes d’humains avant mon repas du soir…

Rentrée 2017 – 2018

Il est temps de refaire une petite mise au point de mes  activités web. Pour la rentrée 2017/2018, vous pouvez me suivre sur :

Bobig.fr :  mon portfolio en ligne qui poursuit son petit bonhomme de chemin avec des photographies et autre tripatouillages d’images. En prévision, la mise en ligne d’oldies.

bobig.me : mon tumblr officiel où j’expose ma vie ordinaire en noir & blanc.

Conclusion : contrairement à certaines années je me concentre sur peu de sites pour être un peu plus productif et moins m’éparpiller.