Prince – When Doves Cry

1984.J’ai seize ans. je tourne manuellement les boutons de recherche de chaines et je tombe d’abord sur ça…

La chaîne canal plus fait des essais de transmission. Pendant la journée, il balance des clips vidéo.Ma curiosité me pousse à tout mater quand soudain je vois un type à poil dans une baignoire..c’est Prince avec le titre « When Doves Cry »

Je résume : du bon son, un mec androgyne qui déborde de testostérone, emballant des jeunes filles(Remember Patricia Apollonia Kotero ) sur sa grosse moto. Je suis adolescent, mon imaginaire s’est emballé vitesse grand V. j’ai échappé de peu à la chemise à jabot. Je me suis bien sûr précipité sur l’album « purple rain » et dans ma salle de cinoche de Rosny 2 pour voir le film. la claque !!!

Le chanteur ne voulait aucun de ses clips vidéo sur internet. Un an après sa mort, sa volonté n’est pas respectée. Ces clips sont là pour faire la promotion d’une nouvelle sortie deluxe de Purple rain. Le commerce est puant mais me permet de vous partager ce souvenir d’il y a 33 ans.

On se quitte avec « let’s go crazy »

George Michael – Mon Best of

De cet artiste, j’ai surtout kiffé sa carrière solo. Mes tympans n’ont jamais été trop sensible à la pop du groupe Wham. Donc c’est à partir de l’album « Faith » que je découvre les talents de compositeur de George Michael.

Le titre « Father Figure » a été la première claque. Il y en aura d’autres.

Sur le même album « i want your sex », un classique qui donne envie de s’envoyer en l’air à la moindre occasion.

D’autres morceaux s’enchaînent. Bon album. Les choses se confirment avec le suivant « Listen Without Prejudice, Vol. 1 ». Je ne vais pas insister sur les titres les plus connus…le classique « freedom »

mais balancer ce que je considère comme un chef d’oeuvre « Cowboys And Angels  »

Grosse claque. Les paroles sont magnifiques..la musique est top. Du bonheur..

les années passent…un mini album avec un super bon titre de reprise « Killer/Papa Was A Rolling Stone ». La claque. Si je mets ce truc dans mes oreilles j’ai une patate jusqu’au bout de la nuit !!

1996. Nouvel album, l’artiste devient de plus en plus mature. Les sons jazzy l’emportent sur la pop.

« Older »…magnifique…

« Spinning the wheel » confirme le grand compositeur..

http://www.dailymotion.com/video/x26gdd_george-michael-spinning-the-wheel_music

ensuite les années passent, les albums best of apparaissent avec des nouveaux titres, comme ce clin d’oeil funky « outside » à ses déboires judiciaires (exhibition dans des toilettes publics)

je pourrais vous dénicher des petites perles dans chacun de ses albums. Dans les médias, on ne retient que le chanteur à midinettes, mais le personnage est beaucoup plus profond et plus engagé qu’on ne le pense…comme ce titre « shoot the dog » dénonçant l’intervention américaine et britannique en Irak en 2003.

Donc mon conseil, au lieu d’écouter les reportages merdiques à la télévision , courrez acheter la discographie de George Michael, grand compositeur que je vais regretter. L’année 2016 a été bien merdique.

en bonus la playlist de France inter