Banlieue = Afghanistan

Je n’ai pas lu le livre de Jeannette Bougrab. Son passage dans l’émission de Laurent Ruquier m’avait mis mal à l’aise. Beaucoup d’exhibition de la vie privée au service d’un ego démesuré. Dernièrement elle a donné un entretien au Figaro au journaliste Alexandre Devecchio. J’ai eu la malchance de tomber sur cette question :

123

Les bras m’en tombent. il est impossible de se balader en robe en banlieue sans se faire agresser. Une fois de plus , un cliché sur les banlieues. Ce n’est pas un phénomène nouveau. Déjà en 2013, j’avais la sensation d’être un sauvage (à lire ici). Ce préjugé sur la banlieue touche aussi la littérature (voir mon article sur houellebecq datant de 2010)

J’ai soudain l’étrange sensation de vivre en Afghanistan depuis 46 ans. Noisy le sec, Romainville, Montreuil…des zones dangereuses pour les femmes…

Restons calme. J’ai une pensée pour ma fille et ses copine qui se baladent en robe dans le 93. Pas de jogging et de grosses baskets. Nulle agression. Et si la régression venait plutôt des journalistes qui ne vont pas sur le terrain ?

En fait , au niveau vestimentaire, ce n’est pas en banlieue que cela peut poser problème mais dans le milieu scolaire. Porter une jupe longue peut vous causer des soucis.

Laisser un commentaire