Des converses à l’assemblée

parfois je lis des polémiques et les bras m’en tombent. Nous sommes en 2017 et des personnes sont choquées que des députés viennent sans cravate et en converse à l’assemblée nationale.

je lis aussi en commentaires « Sans oublier la chemise en-dehors du pantalon. On aura tout vu »

Pourtant il y a un scandale, un truc bien plus ennuyeux qui se produit dans cette assemblée nationale. Observez mieux au lieu de regarder les cravates et les chaussures des députés. il n’y a aucune femme au perchoir. Une fois de plus, c’est un homme. on observe encore ? il n’y a pas une seule femme présidente de groupe !!

Mais bon en France, pays qui se ringardise d’année en année, on préfère se prendre la tête sur des fringues que sur la présence des femmes sur le terrain politique. on est mal barré.

Des converses à l’assemblée

Jacques Attali m’a bloqué

Après un petit moment de flottement sur ce blog, je reprends une activité régulière. Je lance mon compte twitter et…

Jacques Attali m’a bloqué. Je n’ai jamais discuté avec ce monsieur ! Pas un seul débat sur twitter. Nada ! Mieux, je ne me considère pas comme un troll, je suis souvent respectueux du débat. Du coup je m’interroge sur le réseau et un de mes contacts réguliers me répond ceci :

Surprenant mais j’avoue avoir remarqué récemment certains blocages de personnes avec qui je n’ai jamais eu de contact (un « journaliste », un ambassadeur..) Les réseaux sociaux m’étonneront toujours. Me voilà donc blacklisté.
J’espère ne pas sombrer dans la parano et découvrir un jour que je suis fichier S. ça serait le bouquet.

Jacques Attali m’a bloqué

Le parquet

Le principe est simple. Depuis plus de 20 ans, tout est prétexte pour créer. Avec les mobiles, on a de véritables ateliers ambulants. A l’aide de différentes applications, je ponds régulièrement des images. Dernière artisterie en date : mon parquet.

Assis sur mes toilettes, je photographie le parquet. Je bidouille avec différents effets…et cela donne ce résultat.

cette oeuvre peut faire son plus bel effet accrochée au mur de votre salon.

Le parquet

Le sopalin

un de mes artistes préférés est David Hockney. d’abord parce qu’il semble jouir d’une grande liberté de créativité. Puis parce qu’il a exploré les possibilités de la photographie. Gamin, j’adorais analyser ses images. repérer les détails.

Depuis un ou deux mois, je tripatouille un peu plus mes images. l’envie que l’œil se perde entre nuances de couleurs. Je tente des collages, de la retouche…j’expérimente et cela me plait beaucoup. Dernière artisterie en date. Un vieux sopalin qui a servi à essuyer du café.

Avant

Après

Objectif des prochains mois : Imprimer ces travaux photographiques sur toile et les donner gratuitement sur ce site.

Le sopalin

Les artisteries de mai

En faisant des essais avec des applications créatives, je me suis amusé avec des effet « Glitch ». Des petites défaillances de l’image. Ainsi, on peut constater une petite évolution dans mes photographies où je n’hésite pas à bidouiller certaines parties des images et à couper/coller. Voici le résultat.

Plus classique j’ai capturé ce mur découvert à Vincennes rue de Fontenay.

le même mur modifié avec logiciel de retouche

Les élections m’ont inspiré cette image avec la sensation d’avoir voté pour un clown

toutes ces artisteries sont visibles sur mon portfolio

Les artisteries de mai

Interdire la parole

je l’avais écrit en janvier 2015 « On va traverser une période très délicate ». Nous sommes en 2017 et je ne m’attendais pas que cela soit encore le cas. Les attentats de Charlie hebdo ont déclenché en France une intolérance qui s’exprime de plus en plus. Sur n’importe quel sujet, que cela soit une réunion de femmes noires ou d’un animateur de tv qui dépasse les limites, on ne peut plus discuter sereinement. sur n’importe quel thème, les gens semblent réagir en meute pour réclamer soit la censure, soit la démission d’une personne en se vantant du pouvoir de nuisance des réseaux sociaux.
Si on essaie de relativiser les choses, d’intervenir pour plus de sérénité et souligner que la justice des réseaux sociaux ne vaudra jamais la justice classique. Bref que la raison vaut mieux que la passion, le couperet tombe aussitôt :

On bloque. on refuse de discuter. On veut interdire la parole. je reviens à mon article sur Cyril Hanouna et la couverture de charlie hebdo que je recolle ici.

J’en suis encore sur le cul. Charlie Hebdo est un journal satirique. il a payé un prix énorme pour le combat sur la liberté d’expression. Et en 2017, une couverture de charlie hebdo appelle à virer un mec de la télévision. C’est vraiment le signe que quelque chose ne tourne pas rond !

Ce qui est catastrophique dans cette situation, c’est qu’il y a souvent des points d’accord et qu’il suffirait d’un peu de sagesse pour parvenir à des solutions, à faire émerger des idées. Mais non, on bloque, on appelle à la censure..et pendant ce temps là, connement, on prépare le terrain au FN pour 2022.
ça sera sans moi !

Interdire la parole

Acharnement contre Cyril Hanouna

En 2016, j’avais déjà pondu un article sur l’émission de Cyril hanouna.
Mai 2017, L’animateur TV revient avec une polémique qui le décrit comme homophobe. Vers minuit, dans une émission imitant le ton sans censure des radios libres, Cyril Hanouna se lance dans des canulars téléphoniques.

C’est un très mauvais canular. De mauvais goût qui met en danger les homosexuels et qui ridiculisent des femmes ( des femmes ont été aussi piégées dans ce sketch) La polémique enfle et l’animateur l’utilise sur deux jours. La première fois pour tenter de justifier son canular. La deuxième fois pour s’excuser. Dans les deux cas, il en a profité pour jouer avec son audience en abordant cette polémique en fin d’émission ( il n’y a pas de petit profit)
Sur les réseaux sociaux, on se déchaîne contre l’animateur. Une fronde est organisée pour que les sponsors abandonnent le soutien de cette émission. Et cela fonctionne !!

Pourtant quelque chose me gène dans cet acharnement contre Cyril Hanouna. « Touche pas à mon poste » est une simple émission de télévision. Des canulars foireux, j’en ai vu un paquet dans ma vie de spectateur. Mieux, ma fille de 18 ans m’expliquait que le sketch de Cyril Hanouna était du pipi de chat comparé à certaines émissions de radio. Depuis presque une semaine, on cloue au pilori un mec qui a fait un sketch de merde et cette forte mobilisation me laisse perplexe. Imaginez un peu que même Charlie Hebdo, pourtant pointilleux sur la liberté d’expression, appelle à virer l’animateur.

On croit rêver. et je me pose une question toute simple : Pourquoi n’y a t-il pas le même engouement contre un ministre du gouvernement qui a eu des propos ouvertement homophobes ?

Plus facile sans doute de taper sur un saltimbanque. Imaginons cette même énergie pour faire prendre conscience aux gouvernements du monde entier, du drame sans nom qui a lieu en Tchétchénie. Trois associations LGBT françaises ont déposé plainte pour «génocide» mardi devant la Cour pénale internationale contre le président Ramzan Kadyrov pour des persécutions commises dans ce pays.

Toute cette énergie dépensée pour une simple émission de télévision que l’on peut éviter à coup de zapette. C’est vrai qu’en France , il y a des priorités étonnantes, un présentateur semble plus dangereux qu’un ministre homophobe ou un génocide en Tchétchénie.


Acharnement contre Cyril Hanouna

Tout (re)commence

Les élections sont enfin terminées. Nous avons un nouveau président de la république : Emmanuel Macron. Ni de droite, ni de gauche mais un peu de tout à la fois quand cela arrange les uns ou les autres. un véritable gloubi boulga indigeste où chacun peut se prétendre faire partie du mouvement « la république en marche »

Une seule chose est claire. On a désormais une force d’opposition qui est apparue avec 11 millions d’électeurs derrière elle. Les idées du Front national se sont banalisées.
Pendant les présidentielles, certains ont dénoncé une femme assesseur qui portait le voile, prétextant que cela allait à l’encontre de la laïcité. Prétexte entièrement faux mais bon le mal est fait. Chacun se partage cette dénonciation. Ailleurs, on refuse une votante car elle porte le voile…

Rien que pour les élections législatives, il suffit de lire twitter pour observer certains pistant tous les candidats du mouvement « en marche » avec un nom arabe pour vérifier leur pedigree. Pour les dénoncer ou appeler à la censure. si on fait remarquer que cela est de la discrimination , on nous répond victimisation et frères musulmans.
Terrible car ces mouvements se prétendent républicains laïques de gauche. Cherchez l’erreur.

Lire Cambadelis s’exclamer qu’il est tout fier que le PS d’avoir 10 % de candidats issus de la diversité.

Honteux ! il n’y a pas de diversité. uniquement des français désireux de s’investir dans leurs pays.

Bref, après la petite résistance de 15 jours contre le FN, tout recommence. Comme si la leçon ne suffisait pas.

Mais tout commence, pendant les cinq années qui viennent, je vais continuer à mon petit niveau à m’exprimer et à pointer du doigt les dérives extrémistes de tous bords. Droite et hélas de gauche. j’espère que nous serons de plus en plus nombreux car il va y avoir du boulot.

le vocabulaire, les arguments…on dirait du Eric Zemmour et pourtant c’est le langage d’une « républicaine de gauche »
Tout (re)commence

Un an de running

7 mai 2016. je me suis lancé dans la course à pied. Tous les week-ends, je courrais des petites distances. 3,13 km en 20 minutes. Deux mois plus tard, je commençais de plus longues distances (14 km le 17 juillet 2016)

je me suis rarement arrêté de courir. des petits bobos passagers mais rien de grave et j’ai réussi à maintenir un bon petit rythme de courses. je suis assez fier de mon bilan. en un an, j’ai couru 96 fois pour un total de 817 km.

Cerise sur le gâteau, ce matin, j’ai amélioré mon petit score au semi-marathon…

Une nouvelle année se profile. Objectif, toujours booster mon semi-marathon et pourquoi pas attaquer la plus grande distance. On se donne rendez vous en mai 2018.

Un an de running