Acharnement contre Cyril Hanouna

En 2016, j’avais déjà pondu un article sur l’émission de Cyril hanouna.
Mai 2017, L’animateur TV revient avec une polémique qui le décrit comme homophobe. Vers minuit, dans une émission imitant le ton sans censure des radios libres, Cyril Hanouna se lance dans des canulars téléphoniques.

C’est un très mauvais canular. De mauvais goût qui met en danger les homosexuels et qui ridiculisent des femmes ( des femmes ont été aussi piégées dans ce sketch) La polémique enfle et l’animateur l’utilise sur deux jours. La première fois pour tenter de justifier son canular. La deuxième fois pour s’excuser. Dans les deux cas, il en a profité pour jouer avec son audience en abordant cette polémique en fin d’émission ( il n’y a pas de petit profit)
Sur les réseaux sociaux, on se déchaîne contre l’animateur. Une fronde est organisée pour que les sponsors abandonnent le soutien de cette émission. Et cela fonctionne !!

Pourtant quelque chose me gène dans cet acharnement contre Cyril Hanouna. « Touche pas à mon poste » est une simple émission de télévision. Des canulars foireux, j’en ai vu un paquet dans ma vie de spectateur. Mieux, ma fille de 18 ans m’expliquait que le sketch de Cyril Hanouna était du pipi de chat comparé à certaines émissions de radio. Depuis presque une semaine, on cloue au pilori un mec qui a fait un sketch de merde et cette forte mobilisation me laisse perplexe. Imaginez un peu que même Charlie Hebdo, pourtant pointilleux sur la liberté d’expression, appelle à virer l’animateur.

On croit rêver. et je me pose une question toute simple : Pourquoi n’y a t-il pas le même engouement contre un ministre du gouvernement qui a eu des propos ouvertement homophobes ?

Plus facile sans doute de taper sur un saltimbanque. Imaginons cette même énergie pour faire prendre conscience aux gouvernements du monde entier, du drame sans nom qui a lieu en Tchétchénie. Trois associations LGBT françaises ont déposé plainte pour «génocide» mardi devant la Cour pénale internationale contre le président Ramzan Kadyrov pour des persécutions commises dans ce pays.

Toute cette énergie dépensée pour une simple émission de télévision que l’on peut éviter à coup de zapette. C’est vrai qu’en France , il y a des priorités étonnantes, un présentateur semble plus dangereux qu’un ministre homophobe ou un génocide en Tchétchénie.


Laisser un commentaire