Ma trottinette

Retour en enfance mais dans un mode plus geek. J’ai fait l’achat d’un trottinette électrique. L’objectif était d’aller au boulot sans utiliser la voiture.

J’avais déjà fait une tentative de parcours en vélo, mais j’ai un côté feignant assez prononcé. De plus, en arrivant au boulot, je sentais le mec à l’hygiène douteuse. Bref, ma solution: la trottinette électrique. Je n’ai pas pris un modèle haut de gamme.  la Xiami M365.
Le bilan est globalement positif.  Même si elle est un peu fragile sur les pentes importantes, elle est vraiment agréable à conduire et on peut gérer la vitesse avec précision. Le petit bémol est l’autonomie. Pour ma situation je dois faire 20 km aller/ retour…sans rechargement au boulot, la batterie est déchargée a deux rues de chez moi. l’application segway est précise et peut mettre à jour le micrologiciel de la trottinette. Ce week-end, je vais tester une petite balade au bord du canal de l’Ourcq

C’est la véritable trottinette citadine avec juste un petit bémol. Elle se plie rapidement mais pèse assez lourd ( environ 12 kg), pas si simple si on veut prendre le métro. En conclusion,  pour une utilisation irrégulière, cet engin est parfait.

 

 

 

Battle for Azeroth

Vétéran du jeu « World of Warcraft » j’ai longtemps trainer ma bosse sur des territoires dangereux.
J’ai débuté il y a de longues années (2004)  en incarnant un guerrier nommé Choubarh (original non ? )…

Puis est venu le temps de la chasse, avec pollock le hunter Tauren..j’ai parcouru de nombreux donjons avec lui et réussit de nombreux hauts faits.

Pour la prochaine extension « battle for Azeroth », de nouvelles aventures se présentent et c’est avec Bobig mon moine Pandaren que je vais affronter de nouveaux dangers…de temps en temps je ferai une petite chronique de ces événements ici…C’est parti pour de nouvelles aventures !!!

La merde

Depuis début Juin, je traverse une zone qui me fait l’effet de montagnes russes. Des personnes proches traversent des épreuves. j’éprouve la frustration d’être en mode spectateur. Ne rien pouvoir faire. Compter les jours en priant que tout se passe bien. Pour décrire cette période, je dirai simplement que c’est la merde.
Pour réussir à résister à ces ondes négatives, depuis l’age de 10 ans, j’ai toujours la même méthode : l’Art. Je me plonge dans la créativité. Photographie, Peinture, video, sons…tout y passe. L’art et la vie confondus. Cela me donne l’énergie pour vaincre ces épreuves de la vie sans trop de degats.

Pour voir ces nouveautés, il suffit d’aller sur ce nouveau site : Bobig 5.0 ( le 5.0 faisant finement référence à mes 50 berges qui approchent)

Portrait-nouille

Ma rencontre avec l’art date de l’école maternelle. Quelques semaines avant la fête des mères. L’institutrice avait donné des instructions très précises : composer le portrait de ma mère à l’aide de nouilles. Aujourd’hui encore, en fermant les yeux, je sens l’odeur de la colle blanche qui fixait chacune des pâtes. Mes petits doigts en étaient imprégnés. Xavier, mon meilleur copain de classe, regardait l’évolution de mon travail.
Concentré, j’avais eu des difficultés en composant la chevelure, heureusement, les courbes des coquillettes facilitait le travail.
Vendredi, trop impatient, je m’étais précipité vers ma mère dés la sortie de la classe, l’offrande en main. La réaction de l’intéressée a été à la hauteur de mes espérances. Très rapidement, je captais l’émotion de l’instant. Je n’oublierai jamais les conséquences de mon premier travail artistique : un baiser de ma mère.

50 ans

Mes 50 ans s’approchent doucement mais sûrement. Je ne suis pas sensible à l’âge. Je n’ai pas le culte des chiffres ronds. C’est sans doute pour cette raison que je ne ferai pas la nouba pour mon quinqua. Pourtant, l’approche de mon anniversaire m’a donné l’envie de lancer une nouvelle série d’articles.
De l’art, des jeux vidéos, de la musique , du cinéma, souvenirs divers et variés et anecdotes en tous genres, ma vie et mon oeuvre, bref tout et n’importe quoi. Cela sera l’occasion de faire un petit bilan de ma vie et de plonger dans mes souvenirs les plus lointains pour les écrire dans ce petit carnet en ligne.

Les spams

définition wikipedia du spam : Le spam, courriel indésirable ou pourriel (terme recommandé au Québec par l’OQLF1) est une communication électronique non sollicitée, en premier lieu via le courrier électronique. Il s’agit en général d’envois en grande quantité effectués à des fins publicitaires.

Depuis quelques mois, j’ai la sensation que les polémiques sont devenues de véritables spams dans mes flux d’actualités. Pas un jour, pas une heure où les réseaux sociaux ne me vomissent pas une news qui hérissent les poils.

APL, les migrants, la réforme SNCF, le culte de la personnalité de Macro, les harcèlements sans fin sur twitter ou ailleurs, l’islamophobie et le racisme..etc…Conséquences pour moi et ce blog : une lassitude et une impossibilité de donner son opinion sereinement. Une colère permanente.
Du coup, pour oublier et ne pas subir ce spam continuel d’infos je me lance dans d’autres projets, comme de traduire en anglais mon portfolio, travailler de nouvelles artisteries et les proposer gratuitement…bref tout sauf donner son avis. Besoin de prendre de la distance.

Ce qui m’attriste le plus : je ne pense pas que le rythme des polémiques va ralentir dans les semaines à venir…bien au contraire.

Mes séances de running

Cela fait maintenant deux ans que je cours régulièrement. Après une première année durant laquelle j’ai commencé à courir, à devenir plus endurant. j’ai eu des petits bobos par inexpérience. En fait, on doit apprendre à écouter son corps. A ne pas forcer bêtement et à progresser en douceur. Par exemple, avant une course je faisais très peu d’échauffement. C’est totalement idiot.
Récemment je me suis lancé dans un petit défi : essayer de finir un marathon. j’ai des petites séances d’entrainement pour être prêt fin juin. Pour une séance de Running je m’organise comme suit…
Échauffement…je lance l’application Nike training Club, pour sept minutes d’étirements.

La course. j’utilise l’application Runkeeper avec deux séances de courses par semaine (j’en rajoute parfois une ou deux) Le mise à jour de Runkeeper se fait via mon montre Tom Tom Runner.

La récupération. Même principe, avec Nike Training club, avec 9 minutes d’étirements pour bien récupérer de l’effort.

Voici donc ma séance type. Pour l’anecdote, depuis que je veille bien à m’échauffer et m’étirer, je n’ai plus de petits bobos qui ralentissaient mes séances de Running. Je progresse tranquillement sachant que je ne privilégie pas la vitesse mais le plaisir de courir…

La rechute

En janvier, promis juré, j’avais décidé de casser mon addiction au jeu « world of warcraf »…Nous sommes en Avril et j’ai le plaisir de vous annoncer que c’est un échec total. La rechute. J’ai replongé dans le jeu tête baissé en incarnant un nouveau personnage. Bobig, le chasseur de démon.

il s’agit d’une nouvelle classe qui est apparue avec la dernière extension. Pour les fans du jeu, voici un descriptif rapide

Disciples d’Illidan Hurlorage, les chasseurs de démons sont porteurs d’un héritage maléfique qui terrorise leurs alliés autant que leurs ennemis. Convaincus qu’elle est essentielle pour tenir tête à la Légion, les Illidari se vouent à une magie chaotique et gangrenée, une énergie qui menace le monde d’Azeroth depuis bien longtemps. Ils s’approprient la puissance des démons qu’ils ont massacrés et finissent par acquérir la morphologie de leurs ennemis, suscitant le dégoût et l’effroi auprès de leurs congénères elfes.

Bref c’est reparti pour quelques mois de gaming…En avant Bobig

Yvan Attal recadre le vent

Hou qu’il est intéressant ce titre de Franceinfo  !! « Yvan Attal recadre l’humoriste Booder »

On imagine que le comique a tenu des propos ambigus qui ont énervé Yvan Attal. En fait non. Quand on regarde l’émission intégrale Booder n’est pas intervenu. Pas un mot sur le sujet. Il n’a pas eu le temps.

on regarde ensemble. Yvan Attal s’adresse à Booder comme s’il représentait les musulmans de France. C’est souvent la cas. Dés qu’un musulman apparaît sur un plateau on a l’impression que c’est le président de l’islam en France (Dernier exemple avec Yassine Belattar).

Booder semble étonné de voir ce message adressé à lui. Mieux quand il essaie de dire « et nous combattons… » il est de suite interrompu et ne pourra plus parler. ce n’est pas du recadrage c’est un non-débat. C’est important de le signaler.

Avec le recul, que peut on répondre à Yvan Attal ? déjà les musulmans ne forment pas un groupe compact organisé. c’est à la fois la richesse de l’islam que de ne pas avoir de clergé mais c’est aussi un défaut aux yeux de ceux qui ne le comprennent pas.
Au lieu de musulman, Yvan Attal devrait tout simplement utiliser le terme français. Oui il y a des français croyant ou non croyant qui sont antisémites. c’est un véritable drame.Mais croire que c’est le seul fait des musulmans et que ceux ci n’en sont pas conscient c’est complètement idiot.
la preuve avec le debut de phrase de Booder  » oui nous combattons… » cet extrémisme au sein de l’islam. En fait il y a des cons partout et lors de l’hommage de Mireille Knoll ce ne sont pas des musulmans qui ont foutu la merde pendant la marche (voir article).
Tant que l’on raisonnera en termes de communautés contre d’autres communautés et que ce message passera à la télévision avec des titres crétins comme « yvan attal recadre Booder » il y aura un problème en France.

Yvan attal n’a recadré personne. Il s’est écouté parlé. Il a asséné des idioties. Le racisme , l’antisémitisme, l’islamophobie, l’homophobie concernent la population dans son ensemble et non pas une seule communauté.